Un héron dans la rivière.

Le jour s'est levé depuis environ une heure. Je regarde la rivière de ma fenêtre. Un grand oiseau au manteau gris bleu et au long cou mince, souligné de traits sombres, semble à l'affût. Son bec harpon plus ou moins orangé est impressionnant. Il pénètre, à pas mesurés, dans l'eau peu profonde du cours d'eau. Quelles longues pattes !

Il se penche progressivement en avant, le cou oblique, la tête et le bec à l'horizontale. Il scrute l'eau claire de son oeil fixe. Pendant au moins dix minutes, il reste dans cette position, se redressant de temps en temps, mais toujours avec une extrême lenteur.

Ardea cinerea Yvoir Bocq 8-2-11 E.jpg

Ardea cinerea Yvoir Bocq 8-2-11 A.jpg

Ardea cinerea Adulte Yvoir Bocq 8-2-11.jpg

 

 

Ardea cinerea Yvoir Bocq 8-2-11 C.jpg

Photos: Fr. Hela, Yvoir (Bocq), le 8 février 2011.

 

Après quinze minutes, avec un élan maladroit et plutôt comique, il prend son envol. Gagnant de l'altitude, son cou tendu vers l'avant se courbe et ses pattes se tendent vers l'arrière. Avec des battements d'ailes amples, le héron cendré (Ardea cinerea) disparaît en silence derrière les arbres.

Les commentaires sont fermés.