Le Blechnum en épi (Blechnum spicant), une fougère des milieux frais et souvent humides

J'emprunte souvent le chemin forestier partant de Tricointe (Yvoir) et menant aux Fonds d'Ahinvaux. A mi-chemin entre ces deux lieux-dits, apparaît, sur ma droite, une prairie en bordure de laquelle croissent des Genêts à balais (Cytisus scoparius) et des Callunes (Calluna vulgaris), vestiges de landes anciennes. Un Pic noir passe en vol, en criant, et se dirige vers des conifères. Ensuite, le sentier pénètre à nouveau dans la forêt et, cette fois, il est en pente raide. Il est trempé, glissant et caillouteux. La fraîcheur du lieu et la forte humidité qui s'en dégage est surprenante, surtout en été. Peu de lumière arrive au sol et une pessière accentue l'effet obscure de ce coin. Un ravin sombre, à ma droite, est digne de certaines zones de l'étage montagnard, sur les versants nord, dans les Alpes ! Partout, l'eau percole ou suinte entre les roches siliceuses. Sur le talus, au pied des grands épicéas, quelques rayons du soleil parviennent à éclairer des frondes étalées, luisantes et semblant coriaces d'une fougère. Le Blechnum en épi (Blechnum spicant) !

 

Blechnum spicant Yvoir 3-03-13.jpg

Photo: Fr. Hela, Yvoir (Tricointe), 4 Avril 2011


Le Blechnum en épi est la seule espèce européenne de la Famille des Blechnacées. C'est une fougère dont les frondes (20 à 50 cm) sont rapprochées en touffes, au sommet d'un rhizome (tige souterraine) plus ou moins dressé et court.

 

Blechnum spicant Yvoir (Ruisseau de la pichelotte) 4 Avril 2011.jpg

Photo: Fr. Hela, Yvoir (Forêt domaniale), 3 Mars 2013


Au centre de chaque touffe, on peut observer quelques frondes fertiles, dressées et à pennes très étroites. Tout autour, on remarque des feuilles étalées ou couchées, restant stériles, à limbe coriace, dont les pennes sont plus larges, et de longueur régulièrement décroissante vers le bas. Ces dernières persistent en hiver.

Blechnum spicant Lorcé-Chession 28-11-11 A.jpg

Le Blechnum en épi sur un talus forestier, dans la vallée du Bocq

Blechnum spicant Evrehailles 4-05-13 A.jpg

Frondes stériles, coriaces et persistantes en hiver

Blechnum spicant Fronde fertile.jpg

Fronde fertile à segments étroits, linéaires, écartés (aspect d' "arête de poisson")

Photos: Fr. Hela, 2013


Les sores (groupes de sporanges, organes dans lesquels se forment les spores) à la face inférieure des frondes fertiles forment un liséré continu parallèle au bord des pennes. 

5825669.jpg

Photo: Marianne Horemans


Le Blechnum en épi est une plante vivace dont les bourgeons d'hiver se développent au niveau du sol (hémicryptophyte). Ses nouvelles frondes voient le jour au printemps et il dissémine ses spores en été (généralement chez nous, de juillet à septembre).

 

Blechnum spicant Frondes fertiles.jpg

Photo: Fr. Hela, Yvoir, Juin 2013

 

Notre fougère est une plante silicicole qui pousse toujours sur des sols acides. Elle affectionne les forêts fraîches ou humides à humus brut. On la trouve également au bord des ruisseaux acides, dans les tourbières. C'est une espèce qui pousse sur des sols à excès d'eau en hiver et à drainage imparfait (espèce hygrocline). On l'observe parfois au pied de haies et sur les bords de fossés, mais toujours sur des sols décrits ci-dessus. En montagne, le Blechnum en épi se rencontre jusqu'à l'étage subalpin (2400 mètres), dans les landes à rhododendrons, les tourbières ou sur les rochers suintants parmi les mousses.

 

Blechnum spicant Vosges (Réserve naturelle de Tanet- Gazon du Faing) 28-10-13.jpg

Photo: Fr. Hela, Vosges (Réserve naturelle de Tanet-Gazon du Faing), 28 Octobre 2013


Dans notre région, il n'est pas très fréquent. Les stations sont peu nombreuses et se situent, entre autres, dans le bas des pentes boisée, sur sols siliceux, en zones ombragées, fraîches et parcourues par de petits ruisseaux, dans la vallée du Bocq.

Blechnum spicant Yvoir 20-09-12.jpg

Photo: Fr. Hela, Purnode (Vallée du Bocq), 20 Septembre 2012

 




Les commentaires sont fermés.