Carline à feuilles d'acanthe (Carlina acanthifolia)

  • La carline vulgaire (Carlina vulgaris), "chardon doré" de nos carrières.

    En été, les amoureux des Alpes connaissent bien les carlines acaules (Carlina acaulis), petits soleils qui ne semblent jamais se faner et qui illuminent les pelouses subalpines, ou encore, les carlines à feuilles d'acanthe (Carlina acanthifolia), auréolées de bractées dorées et luisantes, croissant sur le sol des chauds coteaux calcaires de l'étage montagnard.

     

    Carlina acanthifolia Dessin G. Bonnier 12-08-11.jpg

     

    Si vous n'avez pas l'occasion de vous rendre en montagne cet été, consolez-vous ! Notre région est si belle et, en plus, elle possède une carline qui pousse dans les lambeaux de pelouses sèches, sur les éboulis ou certains terrils de pierres dans nos carrières désaffectées ou non. La carline vulgaire (cet adjectif signifie commune) ou "chardon doré" n'a rien de la grandeur royale de la carline à feuilles d'acanthe, mais elle n'en a pas moins sa beauté.

     

    Carlina vulgaris Yvoir 12-08-11 C.JPG

    Photo: Fr. Hela, Yvoir (Airbois), 12 août 2011.

     

    Ses feuilles sont épineuses comme celles des chardons. Sa "fleur" apparente est en réalité un ensemble de fleurs très petites serrées les unes contre les autres sur une sorte de "plateau" constitué par le sommet élargi de la tige, appelé un capitule. Ce celui-ci naissent une série d'écailles (bractées) protectrices allongées et aiguës qui entourent les fleurs. Les écailles extérieures (bractées foliacées), plus longues, sont d'un jaune pâle brillant. Elles confèrent à la plante sa réputation de baromètre comme chez les espèces alpines. Lorsque l'air est humide, elles se referment alors qu'elles s'étalent lorsque le temps est sec.

     

    Carlina vulgaris Yvoir 12-08-11 D.JPG

    Photo: Fr. Hela, Durnal (Carrière), Août 2011.

     

    La carline vulgaire est une plante bisannuelle. La première année, la plante ne produit qu'une rosette de feuilles appliquées contre la sol.

     

    Carlina vulgaris Feuilles.jpg

    Photo: Fr. Hela, Spontin (La Rochette), Juillet 2011.

     

    La hampe florale apparaît la deuxième année. Une fois les graines dispersées, la plante meurt.

     

    Carlina vulgaris Yvoir 12-08-11 G.JPG

    Photo: Fr. Hela, Purnode, Août 2011.

     

    Vous voyez que la montagne n'est pas loin ! D'ailleurs, notre plante, croissant de préférence sur un substrat contenant du calcaire, est commune dans les Hautes Alpes. On la trouve de 475 à 1950 mètres d'altitude (Ed. Chas, 1994) !