Fusain d'Europe (Euonymus europaeus)

  • Merveille de la nature: les fruits du fusain (Euonymus europaeus)

    Rouge orangé, rouge vermillon, noir luisant ou bleutés, les fruits sauvages parent à l'arrière saison, les haies et buissons de nos campagnes et lisières forestières. La profusion cette année de prunelles, mûres, cenelles des aubépines, sorbes du sorbier des oiseleurs, drupes des sureaux ou cornouilles, ... attirent le regard du promeneur. Avant de fermer notre porte et d'allumer notre feu, allons encore par les sentiers et le long des haies de notre entité pour y cueillir quelques impressions colorées de fin d'été ou d'automne. Voici les fruits du fusain nommé aussi "bonnet carré", "bonnet de prêtre ou d'évêque" et encore "bois carré", ... les petites fleurs régulières blanc verdâtre d'un centimètre de diamètre de ces arbustes sont passées inaperçues en avril et mai, mais les fruits à la curieuse allure surprennent à la fin de la belle saison. Sur les rameaux aux feuilles jaunissantes, on peut voir des lanternes carrées en grand nombre qui sont à l'origine du nom populaire évocateur de "bonnet de prêtre", du temps où nos ecclésiastiques portaient la barrette ! Ce sont, en fait, de petites capsules à quatre loges rose carmin qui éclatent en automne dégageant de magnifiques graines orangées luisantes, véritables merveilles de la nature.

     

    Euonymus europaeus Awagne 3-09-11.JPG

    Photo: Fr. Hela, Yvoir, 3 Septembre 2011.

     

    Le fusain, de la Famille des Célastracées, est souvent un arbuste de 3 à 5 mètres de haut. Les tiges sont relativement dressées, ramifiées et d'un vert mat. Elles sont presque quadrangulaires (souvent marquées de quatre crêtes blanchâtres plus ou moins liégeuses). Les rameaux d'un vert franc sont assez rigides et opposés. Les petits bourgeons verts sont appliqués contre les rameaux. Les feuilles opposées d'un vert mat sur le dessus possède un court pétiole. Le limbe de celles-ci est lancéolé (4 à 6 cm) et finement denticulé. Les petites fleurs régulières blanc verdâtre apparaissent aux mois de mai et juin.

     

    Euonymus europeaus Fleurs Crupet.jpg

    Photo Fr. Hela, Yvoir, Juin 2011.

     

    Il s'agit d'un arbuste qui croît dans les bois, les taillis et les haies, surtout sur des sols riches mais pas exclusivement et sur un substrat contenant du calcaire (espèce calcarifère). Il préfère la pleine lumière ou des expositions moyennement ombragées. A Yvoir, il indique souvent la présence de roches clacaires dans le sous-sol, avec l'érable champêtre (Acer campestre), le cornouiller mâle (Cornus mas), le troène commun (Ligustrum vulgare), la viorne mancienne (Viburnum lantana) et le nerprun purgatif (Rhamnus cathartica).

    D'autres fusains sont cultivés pour l'ornement. C'est le cas notamment d'espèces à feuilles persistantes, originaire du Japon: Euonymus japonicus et fortunei. Une autre espèce, aux feuilles plus grandes (limbe de 8 à 16 cm) et dont les capsules sont ailées aux angles, est plantée dans les parcs et jardins ou parfois dans des haies, en alternance avec des arbustes indigènes. Il s'agit du fusain à larges feuilles (Euonymus latifolius), d'Europe méridionale et du sud-ouest de l'Asie.

     

    Euonymus latifolius Crupet 3-09-11 A.JPG

    Photo: Fr. Hela, Godinne, Septembre 2011.

     

    Les fruits toxiques des fusains contiennent diverses substances colorantes. Les graines renferment un hétéroside cardiotonique. En Amérique du Nord, l'écorce des racines du fusain pourpre noir (Euonymus atropurpureus) est douée de propriétés purgatives et cholagogues dues à un complexe résineux peu connu dénommé l'évonymine (P. Moens, 1991).

    Carbonisé en vase clos, le bois du fusain donne un charbon de bois ferme (le fusain) très apprécié des dessinateurs. Le bois très homogène à grain extrêmement fin, jaune clair à soufré, veiné de brun au coeur, ressemble à celui du buis (Buxus sempervirens) quoique moins dense et moins dur. Celui-ci est tendre et facile à travailler: fuseaux (le mot "fusain" indique que le bois servait à tourner des fuseaux), navettes, aiguilles, marqueterie.