Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis)

  • Des grèbes castagneux sur le Bocq, au centre d'Yvoir.

    Ce 19 décembre 2010, il neige à gros flocons. Allons voir ce qui se passe chez les oiseaux d'eau !

    Au bord du Bocq, le cincle plongeur (Cinclus cinclus), posé sur une pierre émergeante de la rivière, semble étonné devant la prairie toute blanche. Quelques tarins des aulnes se nourrissent dans un aulne glutineux. Au centre d'Yvoir, là où le Bocq termine son cours pour bientôt se mêler au fleuve, des canards colverts barbotent, des mouettes rieuses crient et des foulques macroules se disputent. Au milieu de ce vacarme, de petites boules brunâtres nagent puis disparaissent dans les flots. Ce sont quatre grèbes castagneux. Ils plongent sans cesse.

    grebe_castagneux_dico_3g.jpg

    Photo: Didier Collin - www.oiseaux.net

    Le plus petit des grèbes a un cou assez court. Son corps rondelet est tronqué à l'arrière et duveteux. Le bec est tout petit et droit. Actuellement, il arbore un plumage d'hiver.

    Le grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis) hiverne régulièrement sur la Meuse et dans les zones à courant lent du Bocq.