Grèbe huppé (Podiceps cristatus)

  • Regard sur le grèbe huppé (Podiceps cristatus).

    Suivre attentivement du regard le grèbe huppé, quel bonheur!

    grebe_huppe_dico_5g.jpg

     Photo: Didier Collin - www.oiseaux.net

    On est surpris par ce petit sous-marin de 46 à 51 de longueur. Cet oiseau, véritable chef d'oeuvre de la nature, peut effectuer des plongées jusqu'à 31 mètres de profondeur et se propulse sous l'eau avec une virtuosité sidérante, à la vitesse de deux mètres par seconde! On le repère souvent de loin grâce à son long cou, blanc devant et brun foncé derrière, sur lequel pivote une étrange tête effilée terminée par un long bec pointu. Celle-ci est coiffée d'une huppe noire qui peut prendre à peu près toutes les formes, surtout à la fin de l'hiver, lors des parades spectaculaires. Ce qui frappe l'observateur, c'est l'extrême beauté de l'oiseau et, quoiqu'il fasse, il se montre toujours d'une élégance parfaite. Actuellement, les grèbes huppés, en plumages d'hiver, sont assez nombreux sur la Meuse entre Godinne et Houx-sur-Meuse, principalement auprès des îles (Godinne, Yvoir et Houx).

    Podiceps cristatus Anseremme 27-12-10 A.jpg

    Photo: Fr. Hela, Dinant, le 27-12-10

    Notre oiseau ne reste pas actif en permanence. Il lui arrive très souvent de s'assoupir non loin de branches d'arbres qui surplombent les eaux du fleuve. En sécurité, il replie alors son cou contre sa poitrine, pose sa tête délicatement sur le dos. Le bec enfoncé dans le chaud plumage, le grèbe ne bouge plus. Ses yeux rubis se ferment à demi, il dort ou somnole !

    Podiceps cristatus Jambes 13-12-10.jpg

    Photo: François Hela, Jambes, décembre 2010.

    Un magazine génial, plein d'humour et très documenté, nommé "La Hulotte", consacre deux numéros exclusivement sur le grèbe huppé. Il s'agit des numéros 71 et 72. Je vous conseille vivement de vous les procurer pour en savoir plus sur cette espèce et de manière amusante.

    Le site: www.lahulotte.fr/