Pleurote en forme d'huître (Pleurotus ostreatus)

  • Des pleurotes sur un peuplier.

    Le pleurote en forme d'huître (Pleurotus ostreatus) est aujourd'hui un champignon bien connu. Sa culture s'est en effet développée depuis quelques années et on le trouve fréquemment dans le commerce.

    C'est en fait une espèce lignicole* indigène que l'on rencontre çà-et-là sur les troncs et les souches de feuillus, tels que peupliers, saules, tilleuls, chênes, noyers, arbres fruitiers, ..., rarement sur les pins. Les sporophores* imbriqués, munis d'un pied court et latéral, sont souvent volumineux. Les chapeaux peuvent atteindre une quinzaine de centimètres de largeur et même plus. La coloration est quelque peu variable: elle va du gris au violet noirâtre, en passant par diverses nuances de brun. Les lamelles décurrentes*, sont peu serrées et de couleur blanc crème.

    Pleurotus ostreatus Yvoir 14-2-11.jpg

     

    Pleurotus ostreatus Yvoir 14-2-11 A.jpg

    Pleurotus ostreatus Yvoir 14-2-11 D.jpg

    Ici, les pleurotes, assez pâles, croissent sur un tronc de peuplier du Canada.

    Photos: Fr. Hela, Yvoir, le 14 février 2011.

     

    Ce champignon, assez fréquent, se rencontre parfois en été, mais c'est surtout en automne et en hiver que les observations sont les plus nombreuses. Pour apparaître, il aurait besoin de faibles gelées nocturnes (E. Gerhardt, 2007).

     

    * Lignicole: Se dit d'un organisme croissant sur un substrat ligneux (bois mort ou vivant).

    * Sporophore: Nom donné à l'organe qui porte les cellules reproductrices (qui donneront des spores) des êtres vivants du règne fongique. En quelque sorte, nous dégustons des omelettes aux sporophores et non aux ... champignons !

    * Décurrente: Se dit de lamelles d'un champignon qui se prolonge plus ou moins bas sur le pied.