Sympétrum strié (Sympetrum striolatum)

  • Des libellules plein les yeux ! (Deuxième note)

    Ces différentes notes concernent des observations de libellules au printemps et en été 2010, sur la commune d'Yvoir. 

     

    La Famille des Libellulidae comprend, entre autres, les libellules du Genre Sympetrum. Les tailles des espèces sont moyennes ou assez petites. Elles présentent un dimorphisme sexuel très net: la couleur générale du corps étant le plus souvent rouge chez les mâles et brun jaunâtre chez les femelles. Les larves, qui se développent le plus souvent dans les eaux stagnantes, se tiennent sur la vase ou les plantes aquatiques. Leur croissance est relativement rapide. La femelle dépose ses oeufs soit dans l'eau libre, encombrée ou non de végétation, soit sur la vase du bord des pièces d'eau ou dans les prairies marécageuses submergées en hiver. Pour pondre, elle vole au-dessus de l'endroit choisi, puis frappe l'eau avec l'extrémité de l'abdomen de nombreuses fois, lâchant, à chaque contact, quelques oeufs. Le mâle l'accompagne, en restant lié à celle-ci ("tandem") ou en évoluant à proximité. Il la quitte parfois avant qu'elle n'achève d'assurer la génération future.

    Le sympétrum sanguin (Sympetrum sanguineum).

    Sympetrum sanguineum R.jpg

    Sympetrum sanguineum S.jpg

    Les mâles sont vifs et très farouches par temps chaud. Ils se posent souvent sur une tige de massette ou une branche morte, d'où ils chassent leurs proies.

    Photo: Fr. Hela, Yvoir (Domaine d'Ahinvaux), Août 2010.

     

    Le sympetrum sanguin occupe les étangs et les marais ouverts et bien ensoleillés, avec des niveaux d'eau variables. Il aime aussi les zones d'atterrissement.

     

    Le sympétrum strié (Sympetrum striolatum) occupe tous les milieux aquatiques stagnants. Il semble assez indifférent à la structure de la végétation, mais évite toutefois les plans d'eau ombragés. Il colonise souvent les pièces d'eau récemment créées, presque entièrement dépourvues de végétation.

    Sympetrum striolatum Mâle.jpg

     

    Sympetrum striolatum mâle, Yvoir (Domaine d'Ahinvaux), Août 2010.

    Photo: Fr. Hela.

    Sympetrum striolatum Accouplement C.jpg

    Sympetrum striolatum - Accouplement -Yvoir (Domaine d'Ahinvaux), Août 2010.

    Photo: Fr. Hela.