Ecaille du Séneçon (Tyria jacobaeae)

  • L'Ecaille chinée (Euplagia quadripunctaria), une espèce plutôt méridionale.

    Les motifs cryptiques des ailes antérieures dissimulent parfaitement ce papillon lorqu'il est posé sur un rocher ou parmi la végétation. Vient-il a être découvert, il s'enfuit brusquement, dévoilant ses ailes postérieures rouges marquées de taches noires. Ce comportement me surprend toujours. Il vole souvent en plein soleil avec une rapidité déconcertante. Une fois posé, il n'est pas facile à repérer.

     

    Euplagia quadripunctaria d.jpg

    Photo: Fr. Hela, Yvoir, Août 2011.

     

    Dans notre région, l'époque du vol de cette magnifique Ecaille s'étend de juillet à début septembre. Certaines années, elle peut être très abondante. Elle affectionne particulièrement les bois clairs et brousailles, généralement secs. Elle fréquente aussi les pentes rocheuses abruptes et les carrières. On peut l'observer dans les vallées du Bocq et de la Meuse, butinant en plein jour l'eupatoire chanvrine (Eupatorium cannabinum), l'origan (Origanum vulgare), les cirses (Cirsium sp.), les chardons (Carduus sp.), les centaurées (Centaurea sp.) et d'autres plantes à floraison tardive. Il n'est pas rare de la rencontrer dans les zones rurales peu ombragées, dans les friches et même les jardins.

     

    Euplagia quadripunctaria Evrehailles 25-07-11 B.jpg

    Photo: Fr. Hela, Evrehailles, 25 Juillet 2011.

     

    L'Ecaille chinée est un Hétérocère ("papillon de nuit") de la famille des Arctiidae (Ecailles) dans laquelle on trouve plusieurs espèces ternes ou vivement colorées qui sont plutôt nocturnes. Quelques unes ont toutefois des moeurs diurnes comme notre Ecaille ou celle du séneçon, appelée aussi "Goutte-de-sang" (Tyria jacobaeae) dont les chenilles oranges annelées de noir se nourrissent de divers séneçons (Senecio jacobaea et Senecio vulgaris notamment).

     

    Tyria jacobaeae Imago.jpg

    L'Ecaille du séneçon (Tyria jacobaeae) et sa chenille.

    Tyria jacobaeae Chenille Yvoir 8-6-11.jpg

    Photos: Fr. Hela, Yvoir, Juin 2011.

     

    En août, la femelle de notre Ecaille chinée pond ses oeufs en groupe sur du feuillage. L'éclosion des chenilles polyphages a lieu au bout de 10 à 15 jours. Peu après avoir consommé quelques plantes (lamiers, orties, épilobes, pissenlits, plantains, ...), celles-ci rentrent en hibernation. Au printemps, elles se réalimentent en s'attaquant au feuillage de certains arbustes, dont le noisetier et le framboisier. Vers la fin du mois de mai, elles se nymphosent et l'émergence des papillons adultes se déroulent souvent début juillet.

     

    Euplagia quadripunctaria Yvoir 20-08-11.jpg

    Photo: Fr. Hela, Yvoir, 20 Août 2011.

     

    Cette espèce présente une aire de répartition globalement plus méridionale. Cela ne l'empêche pas de s'élever relativement haut en montagne, en remontant par les vallées. L'Ecaille chinée occupe essentiellement l'Europe moyenne et méridionale. Plus au Nord, elle atteint l'Allemagne moyenne où les régions Kerfeld-Massif du Harz semble être une limite. Dans les vallées du Sud de l'Europe, on observe occasionnellement des concentrations massives de cette Ecaille: ce phénomène, paraît-il, est même régulier sur l'île de Rhodes, où des dizaines de milliers de ces papillons se rassemblent sur les rochers et les arbres, recouvrant intégralement ceux-ci. Ce spectacle féerique compte parmi les curiosités touristiques de l'île !

     

    Ecailles chinées Rhodes A.jpg

    Rassemblement d'Ecailles chinées sur un tronc d'arbre.

    Vallée des papillons (Ile de Rhodes - Grèce)

    Photo: www.digitalphoto.pl